Le PIB des États-Unis a chuté de 32,9 %

Selon le département américain du Commerce, le PIB américain a subi une baisse historique de 32,9% au dernier trimestre. Cette baisse trimestrielle du produit intérieur brut est la plus importante depuis la première compilation de ces données en 1947.

La pire contraction trimestrielle précédente s’est produite en 1958

Au cours du 1er trimestre 2020, l’économie américaine est entrée officiellement en récession avec une baisse de 5% du PIB. Cette récession brutale a mis fin à une expansion économique de 11 ans, la plus longue jamais enregistrée aux États-Unis. La pire contraction trimestrielle précédente était une baisse de 10%. Cela s’est produit en 1958 sous l’administration Eisenhower.

La contraction du dernier trimestre était due à un recul important des dépenses de consommation. Ces dépenses se sont effondrées à un taux annuel de 34% alors qu’elles représentent environ 70% de l’activité économique. Les ordres d’arrêt liés au Covid-19 ont contraint de nombreux restaurants et autres établissements de vente au détail à fermer. De plus, les voyages sont pratiquement gelé.

Les chiffres publiés par le département américain du travail montrent que les demandes de chômage sont à un niveau record. Au cours de la semaine se terminant le 25 juillet, les demandes initiales était de 1 434 000. Cela représente une augmentation de 12 000 par rapport au niveau révisé de la semaine précédente. Le niveau de la semaine précédente a été révisé à la hausse de 6 000, passant de 1 416 000 à 1 422 000.

Le président émet l’idée de retarder les élections américaines de novembre

Alors que l’économie américaine est dans sa pire forme, les sondages montrent que l’avance du challenger Joe Biden sur le président Trump s’est accrue. Le président émet donc l’idée de reporter pour la première fois les élections de novembre dans un tweet. Cependant, seul le Congrès peut changer la date des élections.

Le président a également fait de nombreuses allégations de fraude électorale potentielle. Il a suggéré que les démocrates utiliseraient le virus comme excuse pour truquer l’élection en envoyant des dizaines de millions de bulletins de vote par correspondance. Cependant, à mesure que les cas de COVID-19 augmentent, la plupart des Américains soutiennent le vote des électeurs absents «sans excuse», selon une enquête du Pew Research Center menée du 16 au 22 juin.

D’une part, le président a exhorté les États à lever les restrictions sur les entreprises pour stimuler la croissance économique, d’autre part, son tweet sape ses efforts pour agir comme si le virus était sous contrôle selon CNN Politics.

The post Le PIB des États-Unis a chuté de 32,9 % appeared first on Haiti Economie.

Random Posts